Un pari qui rapporte gros

Au cours des dernières années, Marc Bergevin a embauché des joueurs « paris » comme Alexander Semin et Zack Kassian. Il a fait de même en embauchant Alexander Radulov sur le marché des joueurs autonomes et on peut déjà voir qu’il a beaucoup plus d’impact que Semin et Kassian.

Un joueur dominant en KHL

Repêché au 1er tour (15e au total) par les Predators de Nashville en 2004, Radulov a quitté Nashville pendant la saison 2011-12 avant de prendre la direction de la KHL pour évoluer avec le CSKA de Moscou, où il a joué 4 saisons. En 181 matchs avec Moscou, l’attaquant russe a récolté  78 buts et 157 mentions d’aide pour 235 points, remportant ainsi le trophée du joueur le plus utile en KHL à 4 reprises.

Un joueur de 60 à 70 points avec Montréal?

Évoluant parfois sur le 1er et parfois sur le 2e trio, « Radu » change souvent de compagnons de trio. Ça ne semble pourtant pas l’arrêter, car il se démarque en étant un fabricant de jeu hors-pair. Ayant évolué pour les Remparts de Québec pendant 2 saisons, le public québécois n’a jamais oublié son « Radu ». Son retour au Québec a fait plaisir à plusieurs partisans. Ayant développé une chimie avec Alex Galchenyuk, Radulov pourrait terminer la saison dans les alentours de 70 points s’il demeure en santé. Jusqu’à maintenant, Radulov a amassé 3 buts et 11 passes pour 14 points en 16 matchs avec le CH.

Croyez-vous que Bergevin devrait offrir une prolongation de contrat à Radulov l’année prochaine?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s