L’énigmatique Nathan Beaulieu

LAVAL – JEAN-PHILIPPE DOUCET

La chance d’une vie

Les attentes des partisans envers le défenseur Nathan Beaulieu, étaient très grandes en début de saison. En effet, l’ancien choix de première ronde de l’équipe en 2011 semblait être le partenaire idéal à la nouvelle acquisition du club, Shea Weber.

L’Ontarien avait le profil parfait pour exceller aux côtés du vétéran défenseur et ainsi devenir un élément clé de l’alignement de Michel Therrien. Pour Nathan, c’était une chance inouïe de relancer sa carrière dans la ligue, lui qui n’a pas connu des débuts glorieux avec Montréal. Son historique de joueur un peu trop sur le party et son manque de constance ont toujours été des problèmes majeurs avec lesquels il compose, depuis son entrée dans la grande ligue.

Les lacunes de Beaulieu par le passé ont eu un effet négatif sur ses statistiques offensives, lui qui a réalisé sa meilleure saison offensive avec une maigre récolte de 19 points en 64 rencontres. Malheureusement, l’Ontarien de 24 ans n’aura pas été en mesure d’élever son jeu à un autre niveau et à vite été relégué dans un rôle plus habituel, en évoluant sur la troisième paire de la défensive montréalaise.

Une drôle de saison pour le numéro 28

Malgré le fait qu’il n’aura pas été en mesure d’évoluer longtemps avec Shea Weber, Beaulieu a quand même été un joueur honnête sur la troisième paire défensive en compagnie de Greg Pateryn ou parfois de Zach Redmond.

Les efforts du numéro 28 seront récompensés lors du mois de décembre, alors qu’il se voit offrir à nouveau le rôle de compagnon de duo du vétéran numéro 6 suite aux nombreuses blessures à la brigade défensive. En effet, les blessures d’Andrei Markov et d’Alexei Emelin ont forcées la main de Michel Therrien pour redonner beaucoup de temps de jeu à l’Ontarien.

Depuis ce temps, il joue probablement le meilleur hockey depuis son arrivée dans la ligue nationale de hockey et il se distingue par sa mobilité sur la glace ainsi que par sa confiance face aux meilleurs trios adverses.

Que faire de Beaulieu?

Bien qu’il soit présentement sur une séquence plus positive, est-ce le temps parfait pour réaliser une transaction dans son cas? Rappelons qu’il est toujours plus facile de transiger un joueur qui performe et participe aux succès de son équipe pour ainsi augmenter sa valeur marchande.

Au cours des dernières saison, son nom a souvent été lié à quelques rumeurs d’échanges et celles-ci ne veulent jamais partir dans son cas. Il sera intéressant de voir dans les prochaines semaines si, en effet, Beaulieu pourrait se retrouver sous d’autres cieux. Si un tel scénario arrive, on pourra affirmer que la formation qui obtiendra le jeune aura entre ses mains un beau défi avec un joueur très talentueux.

Le mot de la fin

En terminant, j’aimerais avoir votre avis sur le dossier à savoir si Marc Bergevin et son équipe doivent garder les services de Beaulieu ou s’ils devraient passer à autre chose et l’insérer dans une transaction qui viendra améliorer la formation? Aussi, je vais prendre ce temps pour vous souhaiter, chers lecteurs, mes meilleurs vœux pour l’année 2017 et revenez nous en forme pour lire nos prochains articles sur la page de Hockey Actions!

Crédit photo: Les Canadiens de Montréal

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s