L’éclosion d’un joueur du peuple

LAVAL

Un travailleur acharné

À ses débuts dans le monde du hockey, Phillip Danault avait toutes les munitions pour se frayer un chemin dans la ligue nationale, lui qui était entouré de fiers connaisseurs de hockey dans son entourage. En effet, la famille Danault en est une qui adore le hockey et cela commence par son père Alain, qui était toujours le premier à encourager son fils dans la réalisation de son rêve d’atteindre les plus hauts niveaux, grâce à son implication au hockey. Une fois que le jeune Danault a atteint la ligue junior majeur du Québec, lors de la saison 2009-2010, on a tout de suite perçu qu’il avait le potentiel de se faire repêcher lors de son année de repêchage de la ligue nationale de hockey. Le rêve de Phillip a été atteint lorsque les Blackhawks de Chicago ont fait du québécois leur choix de première ronde , 26e au total lors de l’encan de 2011. Les dirigeants de l’équipe voyait en lui un hockeyeur talentueux et toujours prêt à mettre les bouchées doubles pour s’améliorer et contribuer aux succès de son équipe. Un membre du personnel de Chicago qui aura poussé fort pour en faire de lui leur premier choix est le directeur actuel des Canadiens de Montréal, Marc Bergevin.

L’expérience à Chicago

Après un parcours junior plus que réussi avec les Tigres de Victoriaville et les Wildcats de Moncton, il est grand temps pour ce jeune travailleur acharné de démontrer aux dirigeants de Chicago qu’ils ont fait le bon choix de le sélectionner. Le Québécois sera retourné dans la ligue américaine dès sa première année chez les pros, dans le but de perfectionner son jeu et aussi pour avoir de l’expérience au sein d’une formation professionnelle. C’est avec les IceHogs de Rockford que sa carrière débutera et elle sera marquée par une certaine période d’ajustement, mais le jeune homme de Victoriaville aura accumulé au passage un total de 66 points en l’espace de 153 rencontres, ce qui est respectable pour un joueur de sa trempe. C’est lors de la saison 2014-2015 que son rêve devient réalité alors que Phillip disputera ses deux premiers matchs en carrière avec la formation qui remportera quelques mois plus tard la Coupe Stanley face à la puissante formation du Lightning de Tampa Bay. Tout allait bien à partir de ce moment pour Phillip qui voyait l’espace de percer l’alignement de la formation pour la saison 2015-2016, ce qu’il réussi avec brio. En effet, le fils d’Alain Danault a débuté la saison avec le club de Chicago et est rapidement devenu un joueur très apprécié dans la chambre ainsi que par les partisans de l’équipe. On remarque en lui un athlète fier, toujours dédié à son équipe et qui amène un leadership au sein du groupe de joueurs, ce qui est fort intéressant. S’acclimatant de façon exceptionnelle avec l’équipe et sous la gouverne des grands leaders de l’équipe dont le capitaine, Jonathan Toews, on pouvait prévoir une longue histoire entre le joueur et la direction, mais ce n’est pas le cas. En effet, la vie de Phillip Danault sera chamboulée le 26 février alors qu’il fait partie d’une transaction l’amenant à Montréal en retour notamment d’un joueur très apprécié dans le camp des Canadiens, Dale Weise. Cette transaction est un choc pour toute la famille du hockeyeur, mais elle ne rendra aucun malheureux, car la nouvelle destination est Montréal et que de jouer pour cette concession représente un rêve de jeunesse pour lui.

Une adaptation dans son chez-soi

La direction des Canadiens de Montréal est très heureuse de faire l’acquisition de Phillip Danault en qui on voit un très bon joueur dans les deux sens de la patinoire et qui amènera une certaine éthique intéressante dans la chambre. Marc Bergevin a fait ce qu’il fallait pour ramener avec lui le joueur qu’il aura repêché en 2011, ce dont il est très fier encore aujourd’hui. Danault arriva à Montréal dans une équipe qui n’allait vraiment pas bien depuis la blessure de Carey Price et le jeune joueur de Victoriaville aura besoin d’une certaine adaptation, lui qui récolta au passage 5 points en 21 matchs. Fidèle à ses habitudes, c’est un Phillip motivé qui s’entraînera de façon très intense , dans le but de prouver une fois pour tout qu’il a une place importante au sein de la formation de Michel Therrien. Le numéro 24 des glorieux arrive au camp comme étant l’un des joueurs les plus en forme du club et cela augure très bien pour la plus récente campagne. Le jeune joueur de centre répond présent à toutes les chances qui lui sont données et se démarqua de façon exceptionnelle lorsque le club est touché par les blessures, alors que la vedette , Alex Galchenyuk et le joueur de centre, David Desharnais, sont sur la touche pour plusieurs semaines. Le temps de jeu de Danault augmente en conséquence, alors qu’il évolue sur la première ligne de la formation montréalaise et ce dernier ne décevra pas comme le montre sa fiche de 21 points et 43 rencontres depuis le début de la saison. Phillip Danault en a assez fait durant leurs absences qu’il aura devancer le vétéran , Tomas Plekanec au sein de la hiérarchie des centres de l’organisation et ce changement pourrait faire en sorte que son bon ami, David Desharnais, pourrait malheureusement se retrouver sous d’autres cieux prochainement.

En conclusion, Phillip Danault prouve à tous ses détracteurs que son désir de vaincre et son sens du hockey exemplaire le mèneront loin dans la grande ligue. Pour ma part, j’ai toujours cru en ce joueur, qui est l’un de mes favoris , en établissant une certaine comparaison avec le joueur de centre des Ducks d’Anaheim, Antoine Vermette. En terminant, je me demande si vous pensez comme moi en voyant Phillip comme un joueur pouvant évoluer au sein du deuxième trio de la Sainte-Flannelle pour le reste de la saison et peut-être même pour les saisons à venir, lui qui n’occupe peu d’espace sur la masse salariale.

Crédit photo : LNH

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s