À qui le trophée Calder?

Plusieurs recrues ont su se démarquer dans l’élite de la ligue cette année. C’est donc pour cela qu’à quelques mois de la fin de saison, c’est pratiquement impossible de dire avec certitude qui remportera le trophée Calder, remis à la meilleure recrue de l’année. Auston Matthews, Patrik Laine, Mitch Marner, William Nylander, Zach Werenski, Sebastian Aho, Matthew Tkachuk sont évidemment divers candidats pour remporter l’honneur, mais c’est dans cet article que je vais vous présenter, qui selon moi, succédera à Artemi Panarin.

#1 : Auston Matthews

Sans surprise, le favori est le premier choix de la dernière sélection de repêchage; Auston Matthews. Le joueur de centre des Maple Leafs de Toronto a amassé à ce point-ci de la saison 39 points en 48 parties, dont 23 buts. Ce qui le classe parmi les meilleurs buteurs au côté de nul autre que Sidney Crosby et Alex Ovechkin. En plus, d’être un joueur dominant, il excelle également en défensive. Très responsable, dans les deux sens de la patinoire et aussi très efficace sur les mises en jeu. Malgré son début de saison plus lent, son entraineur nous avait promis qu’il allait devenir un joueur de centre flamboyant à partir du mois de décembre, et comme promis, le jeune américain de 19 ans a inscrit 13 buts et 9 passes en 24 matchs. Difficile d’oublier le premier match dans la LNH du jeune prodige qui a connu une soirée de 4 buts, dont 3 buts sur ses trois premiers lancers. Depuis Derek Stephan en 2010, seulement deux autres joueurs (Réal Cloutier en 1979 et Alex Smart en 1943) ont réussi cet exploit. Il est évident que Matthews sera un joueur à considérer lors de la remise de ce trophée, reste à voir si quelqu’un le surpassera lui qui atteindra assurément la barre des 60 points.

#2 Patrik Laine

Sélectionné deuxième au total par les Jets de Winnipeg, Patrik Laine aurait très bien pu entendre son nom au premier rang durant la séance de repêchage de 2016. Le jeune joueur finlandais est très différent du type de joueur qu’est Matthews, Laine est plutôt un franc-tireur hors pair qui aime lancer et faire quelques feintes. Tandis que le joueur des Leafs est plutôt un joueur de centre qui fabrique des jeux et qui aime évidemment lancer, mais qui se préoccupe plus de son jeu défensif que le fait Laine, ce qui fais de lui un joueur plus complet. Il en est déjà à 23 buts et 18 passes pour un total de 41 points en 45 matchs seulement. Il est le quatrième pointeur de son équipe, seulement Mark Scheifele, Nikolaj Ehlers et Blake Wheeler le surpassent. Après avoir manqué quelques parties à cause d’un vicieux coup à la tête donné par le défenseur des Sabres Jake McCabe en début janvier, il demeure tout de même le meilleur pointeur chez les recrues et pourrait facilement terminer la saison avec 70 points et plus, peut-être même atteindre la barre des 35-40 buts. Le jeune joueur déborde de confiance mais réussira-t-il à mettre la main sur le précieux trophée?

#3 Zach Werenski

Défenseur des Blue-Jackets de Columbus repêché huitième au total au repêchage de 2016 est un des piliers a la défensive de son équipe avec Seth Jones. Après avoir récolté 36 points en 36 matchs avec l’université du Michigan, il continue d’impressionner dans la ligue avec pas moins de 8 buts et 23 passes pour un total de 31 points en seulement 49 parties. La majorité de ses points récoltés en supériorité numérique démontre pleinement l’efficacité des Jackets, qui sont premier au classement en supériorité numérique avec 24.6%. Étant de la même campagne que des jeunes comme Connor McDavid et Jack Eichel peu connaissait le plein potentiel du défenseur âgé de 19 ans et mesurant 6.2 pouces. Arrivé au camp de son équipe, il a tout de suite impressionné avec son coup de patin, sa bonne relance et sa vision du jeu excellente pour un si jeune âge. Avec un temps de glace qui s’éleve à plus de 21 minutes par match, cela représente beaucoup de responsabilités, surtout pour un défenseur. Va-t-il permettre au Blue-Jackets de faire les séries pour une première fois en 4 ans?

#4 Mitch Marner

Jeune joueur des Maple Leafs de Toronto sélectionné 4e au total il y a 1 an. En 2015-2016, il a amassé plus de 41 points en seulement 48 parties, il est un ailier droit avec d’excellentes mains et une vision de jeu exceptionnelle. Il aime alimenter ses coéquipiers, ce qui explique ses 29 passes, le plus haut total de passes pour une recrue. Il avait connu une saison exceptionnelle dans le hockey junior avec les Knights de London en 2016. Amassant pas plus de 116 points en 57 parties et 44 points en séries éliminatoires, ce qui lui a valu le joueur d’excellence des séries de la OHL. Son trio composé de Christian Dvorak et Matthew Tkachuk a été de loin le plus dominant des ligues juniors durant la saison 2015-2016. Mitchell Marner appelé communément Mitch est le même genre de joueur que Radulov; très talentueux et divertissant à voir jouer. Âgé de seulement 19 ans, il est à égalité avec Patrik Laine pour le nombre de points et se dirige, lui aussi, vers une saison de 60 à 70 points. Nommé, recrue du mois de janvier, l’honneur est franchement mérité pour l’Ontarien qui a obtenu, en 13 parties jouées; 11 passes pour 15 points. Va-t-il continuer à briller comme il le fait et finir la saison comme meilleur pointeur des recrues?

#5 William Nylander

Frère du jeune prodige des sabres Alexander Nylander et fils de l’ancien joueur vedette de la ligue; Michael Nylander. Également membre de l’organisation des Maple Leafs de Toronto, le joueur d’origine suédoise a 21 passes pour un total de 31 points. Malgré le fait qu’il passe moins de temps sous les projecteurs à cause des différentes jeunes vedettes des Leafs. Il réussit à parfaitement démontrer son talent; patineur fluide, ayant un très bon lancer est également un centre responsable autant défensivement qu’offensivement. Avec une production qui a un peu ralenti ces dernières semaines, il continue à créer plusieurs occasions de marquer et accumuler des points surtout en supériorité numérique. Par contre, son point faible est définitivement son manque d’éthique de travail et de constance. Peut-être normal pour un joueur âgé de seulement 20 ans. Après avoir passé une saison dans la ligue américaine avec les Marlies (club-école des Maple Leafs) il a su prouver son talent avec ses 32 points en 33 matchs et en enfilant 14 buts. Son manque de constance va-t-il nuire à sa course au Calder?

Évidemment plusieurs recrues ont percé leur formation respective et ont beaucoup de succès, mais celle-ci sont, selon moi, le top 5 des meilleures recrues en ce moment dans la ligue nationale. On peut bien apercevoir que les Leafs ont un excellent futur, qu’elle recrue de la formation torontoise sera sélectionnée et aura la chance de remporter le trophée selon vous?

MENTION HONORABLE:
Sebastian Aho (CAR)
Matthew Tkachuk (CALG)
Anthony Manta (DET)

Credit Photo: LNH

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s