Une nouvelle tendance dans la LNH?

LAVAL- JEAN-PHILIPPE DOUCET

Mon article de cette semaine portera sur un mouvement de personnel qui capte mon attention depuis quelques jours, celui de signer un jeune espoir de son équipe, dans le but de le faire évoluer contre des pros, pour le dernier droit de la saison.

Cette stratégie initialisée par les Canucks de Vancouver avec le jeune, Brock Boeser est très intéressante. Ce dernier est un choix de première ronde, 23e au total, lors de l’encan de 2015. La deuxième formation à avoir fait de la sorte avec un espoir de talent est les Coyotes de l’Arizona , avec la signature du jeune joueur de 18 ans, Clayton Keller. Pour compléter le tout, les Bruins de Boston ont bien tenté de signer le jeune Charlie McAvoy, mais ce dernier a refusé de s’entendre sur les termes d’un nouveau contrat au moment d’écrire ses lignes, pour des raisons académiques.

La prochaine équipe qui veut s’entendre avec un joueur de talent est Ottawa. En effet, la haute direction voudrait attribuer un contrat à Colin White, dans le but de voir ce qu’il a dans le ventre et qui sait si ce dernier pourrait évoluer dans la grande ligue pour les séries éliminatoires. Ce mouvement est très tendance et je me demande vraiment si celui-ci ne pourrait-il pas être plus courant lors des prochaines campagnes. Il sera intéressant de suivre la progression de ces joueurs dans le futur et à savoir si cette décision aura aidé leur développement, mais avant d’avoir la réponse à cette question, la patience sera de mise. Voici un profil des joueurs abordés dans ce plus récent texte:

Brock Boeser

2015 NHL Draft - Portraits

Comme rapporté plus tôt dans le récent écrit, il est un choix de première ronde des Canucks de Vancouver lors de la séance de repêchage de 2015. Personnellement, Brock Boeser était mon choix personnel à titre de joueur visé pour les Canadiens de Montréal, mais malheureusement, il a tout juste été sélectionné avant que Trevor Timmins ne puisse prononcer le nom du joueur qu’il allait choisir. Revenons à Brock Boeser, ce grand joueur de 6’1 et de 191 livres est un produit évoluant au niveau universitaire avec l’Université du Dakota du Nord. Lors de son passage, il aura accumulé de belles statistiques en totalisant 94 points en seulement 74 rencontres. La recrue de 20 ans a disputé, cette semaine, son premier match au niveau professionnel et il a récolté son premier but dans le circuit Bettman. Il sera intéressant de le voir pivoter un trio avec notamment un joueur de centre comme Bo Horvat pour le restant de la campagne.

Clayton Keller

keller542.jpg

Le prochain espoir, Clayton Keller, est probablement celui qui possède le plus talent des quatre joueurs énumérés. Quand on parle de Keller aux nombreux recruteurs de la ligue, ils s’entendent tous pour dire que ce dernier possède un immense talent et qu’il pourrait très bien être le prochain Johny Gaudreau de la ligue, ce qui est excellent. Les Coyotes de l’Arizona ont alors fait de lui leur premier choix, 7e au total lors du dernier repêchage. Le jeune espoir a porté les couleurs de Boston University cette saison et a récolté 45 points en 31 matchs. En faisant le saut dans la grande ligue, Clayton Keller devra savoir bien se protéger, car avec sa petite taille de 5’10 et de 168 livres, il devra faire attention lors de confrontations musclés pour le disque lorsqu’il sera en fond de territoire.

Charlie McAvoy

charlie-mcavoy-boston-bruins-article2.jpg

Impliqué dans plusieurs transactions qui n’ont finalement jamais réussies lors de la plus récente campagne, c’est un excellent jeune défenseur qui s’offre aux Bruins de Boston pour les prochaines saisons à venir. En effet, ce produit de Boston University a été tout simplement splendide pour sa formation en compagnie de Clayton Keller. En effet, les deux joueurs étaient les joueurs clés de la formation et c’est avec eux au sein de l’équipe que Boston University a remporté le titre des séries éliminatoires. En plus de s’illustrer lors des séries d’après-saison, il a laissé une bonne impression lors de la saison avec une récolte de 26 points en 38 matchs pour ce jeune défenseur de 19 ans. La sélection des Bruins de Boston a un très bel avenir devant lui, mais la patience sera de mise dans son cas, car comme vous le savez sans doute, il est généralement plus long de bien développer les jeunes défenseurs.

Colin White

478692372_slide

Le dernier et non le moindre , Colin White. Ce joueur de centre de 20 ans a été sélectionné au 21e échelon du repêchage de 2015 par les Sénateurs d’Ottawa. Entre le repêchage et aujourd’hui, il aura évolué notamment pour Boston College et aura été en mesure de récolter 76 points en 72 rencontres. Les plus récentes performances de White sont très appréciées par la haute direction d’Ottawa et c’est pour cette raison qu’il représente un bon espoir pour la formation. Il sera intéressant de voir si ce dernier signera un contrat dans les prochains jours et s’il venait à évoluer avec les Sénateurs dès cette saison, à savoir s’il pourra jouer un rôle important dans le parcours de l’équipe en séries éliminatoires.

Crédit photos: NHL.com et The Boston Global

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s