Libération pour Clarke MacArthur

La fin de saison a été difficile pour les Sénateurs. Avec plusieurs blessés, Ottawa devait encore s’assurer de leur place en séries éliminatoires, et ce, sans les services de Marc Methot et d’Erik Karlsson pour plusieurs matchs, lui qui avait joué tous les matchs de son équipe depuis sa blessure il y a plus de quatre ans.

Un point positif pour les Sénateurs était par contre le retour de Clarke MacArthur qui n’avait pas joué depuis… 18 mois. Le canadien a manqué la majorité de la présente saison et la saison dernière en raison de blessure, dont une commotion cérébrale subie au camp d’entrainement de l’équipe. Lors d’une pratique ouverte au public le 25 septembre, Patrick Sieloff, arrivant tout juste de Calgary lors de la saison morte, a donné une mise en échec au numéro 16 pendant que celui-ci ne regardait pas. Comme par hasard, Sieloff n’a pas joué un match dans la grande ligue cette année. Guy Boucher avait préféré rappelé des jeunes comme Fredrik Claesson et Ben Harpur.

Les partisans des Sénateurs restaient divisés sur l’avenir de MacArthur. Plusieurs pensaient qu’il était trop fragile pour revenir jouer dans la LNH et qu’il était temps pour lui d’accrocher les patins, alors que d’autres espéraient le revoir cette saison.

Le début de carrière de Clarke MacAthur remonte à 2013. Alors que Daniel Alfredsson quittait pour Détroit, Bryan Murray allait chercher Clarke MacArthur comme agent libre et Bobby Ryan dans un échange avec Anaheim. (À voir : Le bilan des quatre premières années de Bobby Ryan à Ottawa)

Les Sénateurs ont perdu le match numéro 1 face à Boston, à Ottawa. Le trio de MacArthur a pourtant très bien joué, avec notamment un but de Bobby Ryan. Ce fut lors du match numéro 2 que MacArthur marqua son premier but en deux ans, lors d’un avantage numérique, pour égaliser le match. Avec un jeu bien préparé, Ryan, positionné à la droite de Tuukka Rask, remis la rondelle à MacArthur laissé seul dans l’enclave. Pendant plusieurs minutes, le centre Canadian Tire vibrait (croyez-moi, j’y étais). Les partisans des Sénateurs sont de nature plutôt silencieux, mais en séries, le Canadian Tire Centre peut devenir aussi bruyant que le Centre Bell.

Une ovation méritée pour Clarke MacArthur qui mit place à une fin de match excitante. Malheureusement pour les Sens, les Bruins ont marqué deux buts suite à celui de MacArthur, ce qui a laissé un sentiment de désespoir chez les partisans, alors que l’équipe perdait 3-1 et s’en allait vers une deuxième défaite en autant de matchs.

Nul ne sait ce que Guy Boucher a dit aux joueurs des Sénateurs, mais ceux-ci sont revenus en troisième période en lion. Chris Wideman a marqué le deuxième but des siens quelques minutes après le début de la période. Sur une superbe passe d’Erik Karlsson, Derick Brassard a envoyé le match en prolongation en créant l’égalité.

Dion Phaneuf a complété la remontée des Sénateurs à 1:59 et a permis à Ottawa d’égaliser la série. Avec trois points, il a été nommé première étoile de la partie, alors que Clarke MacArthur a été nommé la deuxième étoile et Erik Karlsson, qui jouait avec une blessure à la jambe, troisième.

Pour voir le but de Clarke MacArthur en avantage numérique, utilisez le lien suivant : https://youtu.be/BxC6UtN_dXQ?t=1m53s

Crédit photo : Les Sénateurs d’Ottawa sur Twitter (@Senators)

N’hésitez pas à laisser un commentaire ou à me parler directement sur Twitter! twitter.com/SylvestreMtl

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s