Eeli Tolvanen, un espoir qui passe sous le radar

Charles Boisvert

La LNH est actuellement renversée par une grande vague de jeunes joueurs finlandais. Les Jesse Puljujarvi, Patrik Laine et Sebastian Aho de ce monde vont dominer le circuit Bettman dans quelques années. La cuvée 2017 ne fait pas exception…

Effectivement, plusieurs jeunes Finlandais entendront résonner leur nom dans le United Center lors du prochain repêchage de la LNH. Miro Heiskanen, Urho Vaakanainen, Ukko-Pekka Luukkonen et Kristian Vesalainen sont quelques joueurs provenant de la Finlande qui seront sélectionnés tôt en juin prochain.

Le jeune Eeli Tolvanen est également un jeune espoir à surveiller. Par contre, il passe sous le radar comparé à quelques-uns d’entre eux, particulièrement Heiskanen et Vesalainen.

Comparé aux autres jeunes scandinaves nommés plus tôt, Tolvanen a une grande différence. En effet, Tolvanen joue en Amérique du Nord. Heiskanen, Vaakanainen, Luukkonen et Vesalainen jouent tous en Europe.

Le nom de Tolvanen est peu familier aux amateurs de hockey junior canadien. Il y a une raison à cela. C’est que Tolvanen n’évolue pas dans la LCH.

Pour préserver son admissibilité au Boston College, l’attaquant de petit format (5’10’’ et 179 lbs) a évolué cette année et l’an dernier pour les Musketeers de Sioux City, dans la USHL. Cette ligue regroupe plusieurs joueurs de très bon calibre, tels que l’ancien de la LHJMQ, Shane Bowers, l’un des meilleurs espoirs pour le repêchage de 2018, Andrei Svechnikov ainsi qu’un autre bon espoir pour la cuvée 2017, Zach Solow.

Cette année, Tolvanen a connu une grande amélioration comparé à l’an dernier. En 2015-2016, le natif de Vihti a amassé 38 points en 49 matchs, tandis que cette année, il est présentement le septième meilleur pointeur de la USHL avec un total de 53 points, donc 30 buts, en 50 parties. Les Musketeers ont une fiche de 40 victoires et 18 défaites, dont 7 en temps supplémentaire.

Contrairement à Laine, Puljujarvi et Vesalainen, il s’est moins fait connaitre alors qu’il portait les couleurs bleues et blanches de la Finlande à l’international. Malgré tout, Tolvanen compte tout de même une médaille d’or au championnat mondial des moins de 18 ans.

Par contre, cette année, il a fait partie de l’équipe finlandaise au championnat mondial junior, qui a été un fiasco total. Pour vous remémorer les événements, la Finlande avait battu la Lettonie en ronde de relégation pour terminer au 9e rang, après entre autres une défaite contre le Danemark.

Eeli Tolvanen fait partie d’une génération de Finlandais qui dominera prochainement la LNH. Plusieurs recruteurs d’équipes le voient sortir aux alentours du 15e rang, mais ceux qui le connaissent et qui l’ont déjà vu jouer croient qu’il sera pris dans le top 10.

Pensez-vous que ce jeune espoir prometteur a ce qu’il faut pour être un choix top 10 au repêchage ?

Crédit photo: @TheHockeyNews

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s