Le prochain Evgeni Malkin?

cut

LAVAL – JEAN-PHILIPPE DOUCET

Une excellente saison 2016-2017 pour l’Allemand

Le joueur de centre, Leon Drasaitl, est arrivé pour la plus récente campagne avec l’objectif d’épater la galerie. En effet, l’Allemand a mis toutes les chances de son côté en travaillant sur la puissance de son coup de patin durant la période estivale et l’amélioration dans cet aspect de son jeu en a surpris plus d’un. La présente campagne était cruciale pour l’espoir des Oilers d’Edmonton, lui qui écoule actuellement la dernière année de son contrat d’entrée et deviendra agent-libre avec compensation le 1er juillet. Fort de ses 77 points en 82 rencontres et ses 16 points en 13 parties éliminatoires, on peut certainement parler du deuxième meilleur hockeyeur du club derrière Connor McDavid. Ce qui est intéressant aussi avec le jeune joueur de centre de 21 ans, c’est qu’il peut autant bien patrouiller la position de centre que celle d’ailier, ce qui représente une denrée rare dans le hockey moderne.

Une comparaison facile entre Draisaitl et Malkin

Évoluer derrière un joueur de renom n’est pas facile pour tous les athlètes, mais comme dans le cas de Malkin avec les Penguins de Pittsburgh qui performe très bien derrière le légendaire, Sidney Crosby, Leon Drasaitl évolue aisément avec ce titre en jouant le même rôle avec Connor McDavid. Pour appuyer ce point de comparaison entre Draisaitl et Malkin, il est important de noter que les deux centres ont un style plutôt similaire, axée sur l’offensive, sans toutefois ne laisser de côté l’aspect défensif de leur jeu respectif. On ne peut pas parler de ces deux joueurs comme des récipiendaires du trophée Selke, attribué au meilleur attaquant défensif, mais ils sont toutefois d’une efficacité que peu de joueurs de centre peuvent se vanter d’avoir. Quand on pense à Draisaitl , on voit en lui un joueur comportant plusieurs aspects clés d’un joueur de concession, de la vitesse, un tir des ligues majeurs, une vision du jeu que peu de joueurs ont et une compréhension du hockey, qui ne laisse personne sur son appétit.

téléchargement

Le début d’une grande carrière

La carrière de ce jeune hockeyeur vient à peine de commencer et on le voit déjà s’illustrer face aux plus grands joueurs du circuit Bettman. Pouvons-nous réellement le voir amener les Oilers d’Edmonton vers les plus hauts sommets? Pour répondre à cette question, plusieurs membres de différentes organisations voient un parallèle très similaire entre le duo Crosby-Malkin et celui de McDavid-Draisaitl. La nouvelle ligue nationale permet souvent aux équipes de renoms d’avoir la chance d’avoir dans leur rang des joueurs de centres à couper le souffle, ce qui aide grandement dans les grands enjeux, dont la finale de la coupe Stanley. Après la récente élimination des Oilers d’Edmonton, les joueurs ont dressé un bilan plus que satisfaisant de la récente campagne et on sent que le meilleur de cette franchise est à venir dans un avenir approché et que Leon Draisaitl fait partie du groupe de joueurs à garder à long terme à Edmonton.

Une entente qui viendra cet été

Même si le rôle du jeune joueur de centre est maintenant clairement identifié, la question reste à savoir si le clan du hockeyeur voudra signer un pacte à long terme pour que ce dernier reste avec l’équipe. Selon moi, il n’y a aucun doute que les deux parties en viendront à une entente lucrative qui fera du numéro 29 le joueur le mieux payé du club, en attendant la future signature de contrat du capitaine, Connor McDavid. Le fait que l’Allemand soit agent-libre sans restriction pourrait jouer contre les Oilers, car n’importe lequel des directeurs-généraux pourrait venir mettre des bâtons dans les roues de l’équipe en disposant d’une offre hostile envers l’athlète de 21 ans, mais je ne le vois pas accepter une telle proposition, lui qui fait la pluie et le beau temps en compagnie de Connor McDavid. Il sera intéressant de suivre ce dossier, mais je ne serais pas surpris de le voir signer un contrat de 8 saisons aux alentours de 52 à 64 millions de dollars (6,5 à 8 millions par saison). Pour ceux et celles qui veulent voir à l’œuvre le joueur de centre, il participe actuellement, avec son pays natal, aux championnats du monde présenté en France et en Allemagne.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s