La malédiction de David Rundblad

Un flop est un joueur pour qui on prévoyait une grande carrière et qui finalement, a grandement déçu les observateurs et n’a jamais atteint son plein potentiel.

Un des flops les plus frappants des dernières années fut le choix de premier tour des Blues en 2009, soit le Suédois David Rundblad. Ceux qui ont tenté leur chance avec Rundblad le regrettent assurément…

Revenons dans le passée!

Après une saison 2008-09 passée avec Skelleftea AIK, Rundblad se présente au repêchage 2009 à Montréal, avec l’espoir d’être repêché durant le premier tour. Les Blues de St. Louis en font leur choix avec la 17e sélection, dans une cuvée dominée par des joueurs tels que John Tavares, Victor Hedman et Matt Duchene.

Suite à la saison 2009-10 passée encore avec Skelleftea AIK, les Blues abandonnent déjà dans le cas de Rundblad. Ils l’échangent aux Senators d’Ottawa en retour du 16e choix au total de la cuvée 2010. Avec ce choix, les Blues mettent la main sur Vladimir Tarasenko.

Présentement, Tarasenko est considéré comme étant l’un des meilleurs francs-tireurs de la LNH. Le russe de 25 ans vient de conclure une saison dans laquelle il a marqué à 39 reprises. Depuis son arrivée dans la LNH, Tarasenko compte 284 points en 341 matchs.

Auparavant, Rundblad a disputé une dernière saison à Skelleftea avant de faire le saut en Amérique du Nord. Cela fut un fiasco total. En 2011-12, le Suédois ne disputa que 24 matchs dans la capitale fédérale canadienne avant d’être échangé de nouveau, cette fois-ci, aux Coyotes de Phoenix.

Dans cet échange, un jeune joueur de centre nommé Kyle Turris prit le chemin d’Ottawa. Un choix de 2e ronde fut inclus dans la transaction, allant vers Phoenix. Ce choix a toutefois a changé d’adresse à plusieurs reprises et s’est retrouvé à Philadelphie. Avec ce choix, les Flyers ont sélectionné Anthony Stolarz, un jeune gardien qui est bloqué derrière Steve Mason et Michal Neuvirth à Philly, mais qui aurait le talent de jouer le rôle d’un deuxième gardien.

Kyle Turris et les Sénateurs sont en train de faire un bout de chemin en séries. Ils sont en finale d’association. Turris a récolté 265 points en 396 parties de saison régulière dans l’uniforme rouge et noir.

Rundblad, en 2012-13, disputa sa seule saison complète dans le désert. Pendant la saison suivante, il fut encore une fois échangé, cette fois-ci, aux Blackhawks de Chicago, la dernière équipe pour laquelle il a évolué dans la LNH. Rundblad est accompagné d’un jeune nommé Mathieu Brisebois à Chicago, et les Coyotes mettent la main sur un choix de 2e ronde au repêchage de 2013.

Mathieu Brisebois est un ancien de la LHJMQ. Il a joué dans la AHL ou dans ECHL chaque saison, sauf celle qui vient de se terminer. Brisebois s’est joint au club d’Amiens en France pour la saison 2016-17.

Avec le choix de 2e tour obtenu dans la transaction, les Coyotes sélectionnèrent… Christian Dvorak. Après 3 saisons dans la OHL où il a dominé sous les couleurs des Knights de London, Dvorak a disputé sa première saison dans la LNH cette année. En 78 parties, il a amassé 33 points, soit plus que Rundblad dans ses 113 matchs. Selon plusieurs observateurs, Dvorak est promis à un bel avenir dans le désert de l’Arizona.

En 2014-15, Rundblad joua sa première saison complète dans le circuit Bettman, sans jouer dans la AHL. Mais la saison suivante fut désastreuse. Après des passages à Chicago et à Rockford (AHL), Rundblad décida d’aller finir la saison avec les Lions de Zurich, dans la Ligue Nationale A, en Suisse. Suite à l’élimination des Lions, Rundblad revint dans la LNH à Chicago.

Lorsque Rundblad arriva, les Hawks étaient en pleine séries, en route vers la Coupe Stanley. Le défenseur de 6’2’’ et 187 lbs disputa 3 parties dans lesquelles il ne récolta aucun point. Mais l’été après la conquête de la Coupe, les Blackhawks décidèrent de racheter le contrat de Rundblad.

Sans contrat, Rundblad signa une entente avec les Lions et retournera à Zurich pour la saison 2016-17. Il amassa 27 points en 49 parties. Son contrat venant à échéance cette année, le défenseur suédois s’est engagé avec les plus récents champions de la Coupe Gagarine, le puissant SKA de St Petersburg, pour la saison 2017-18. Il sera entre autres dans la même équipe que Pavel Datsyuk et Slava Voynov.

En résumé, plusieurs directeurs généraux font l’erreur d’échanger des bons joueurs ou des bons choix contre des joueurs qu’ils font simplement tenter de relancer leur carrière. Récemment, des échanges impliquant Nail Yakupov, Brandon Gormley, Taylor Beck ou Teemu Pulkkinen n’ont pas donné beaucoup aux équipes qui ont tenté le risque.

Les Sénateurs, les Coyotes et les Blackhawks ont tenté un risque avec Rundblad, et ils ont perdu Tarasenko, Turris et Dvorak. Ces risques n’ont pas rapporté beaucoup pour les équipes qui ont acquis Rundblad.

Crédit photo: CommittedIndians

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s