Repêchage d’expansion: Flames de Calgary

Alexandre Doucet

Avec le repêchage d’expansion qui approche à grand pas, les équipes de la LNH se doivent de repenser leurs équipes, car elles savent qu’il y aura beaucoup de changements cette année.

Personne n’y fait exception et les Flames ont dû reconsidérer les options qui s’offraient à eux. Voyant que Marc-André Fleury n’était pas intéressé par la ville albertaine et que Ben Bishop a transigé vers les Stars de Dallas, les Flames se sont tournés vers le vétéran Mike Smith. En retour, les Coyotes ont obtenu les services de Chad Johnson, Brandon Hickey et un choix de 3e ronde de l’encan de l’année prochaine. Ce choix pourrait d’ailleurs devenir un choix de 2e ronde si les Flames font les séries cette année.

Avec le repêchage d’expansion, les Flames ont maintenant soumis leur liste de joueurs qu’ils désirent protéger des Golden Knights de Las Vegas. C’est sans surprise que Sean Monahan, Johnny Gaudreau, T.J Brodie, Mark Giordano et Dougie Hamilton ont été protégé par l’équipe. À eux s’ajoutent Micheal Ferland, Mikael Backlund, Sam Bennet, Curtis Lazar, Michael Frolik et Mike Smith, la nouvelle acquisition.

Ce repêchage ne devrait pas trop affecter le noyau de Calgary, mais d’importants joueurs de profondeur pourraient quitter le navire. Les défenseurs Michael Stone et Dennis Wideman ainsi que les attaquants Troy Brouwer et Alex Chiasson sont les noms les plus notables encore disponibles à être réclamés. Dans le cas de Dennis Wideman, ce serait plus de 800 matchs d’expérience dans la LNH qui quitterait l’équipe s’il se voyait réclamé par les Golden Knights.

L’énigmatique Brian Elliot est également disponible, mais considérant que Luongo, Fleury et Mrazek le sont également, je ne considère pas que l’ancien cerbère des Blues de Saint-Louis soit vu comme une option viable pour la nouvelle franchise.

En ayant l’occasion de jouer quelques matchs cette année contre les Golden Knights, les Flames auront l’occasion d’améliorer leur fiche quelque peu et ainsi accéder aux séries éliminatoires pour une seconde année consécutive. Les Golden Knights n’auront pas les éléments nécessaires pour être une équipe compétitive dès cette année. Les limites que lui impose le cap salarial et le faible niveau du repêchage de cette année seront des éléments qui nuiront à la nouvelle équipe.

Les Flames auront l’occasion de sélectionner au 16ème rang du repêchage de cette année si aucun autre mouvement ne vient changer les choses. Calgary n’a que cinq sélections au total et ne parlera pas avant le 4e tour suite au choix de première ronde.

Crédit photo: Jeff Mcintosh/The CanadianPress

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s