Pittsburgh avance sereinement

Baptiste Favre

Qui dit 1er juillet, dit effervescence dans la Ligue Nationale de Hockey. C’est toujours une journée particulière pour les partisans mais aussi et surtout pour les directeurs généraux des équipes qui doivent souvent faire face à un casse tête afin de composer au mieux une équipe performante pour la saison à venir.

Double champion en titre, Pittsburgh et son DG Jim Rutherford étaient attendus au tournant alors que des joueurs importants vont quitter la franchise du capitaine Sidney Crosby.

Gardiens de but : La garantie Murray

Vainqueur de la Coupe Stanley à deux reprises, Matt Murray est une valeur sure et il est tout naturel que Pittsburgh lui assure la place de numéro 1. Le départ de Marc-André Fleury à Las Vegas va dans ce sens car il est évident qu’il représente l’avenir de la franchise à ce poste avec des stats haut de gamme en carrière, en séries éliminatoires,(1,95 buts en moyenne et 92,8% d’arrêts). Si Rutherford a confirmé que Tristan Jarry pouvait jouer en LNH, le souhait de l’organisation est de laissé grandir l’ancien portier des Oils Kings en AHL comme Murray l’avait fait dans le passé. Il fallait donc se tourner vers un gardien libre et c’est Antti Niemi qui arrive pour une saison et 700 000 dollars. L’expérience du finlandais sera un plus, lui qui compte 423 matchs dans la LNH (2,49 GAA / 91,3%). Solide devant son filet, il pourra largement compenser une éventuelle blessure ou méforme de Murray en attendant l’éclosion de Jarry. A noter que Niemi, 31 ans, est dans les 5 gardiens avec le plus de victoires depuis la saison 2009-2010 (226 contre 264 pour le premier, un certain …. Marc André Fleury).

Défense : Prévisible départ de Daley

C’est sans aucun doute le départ le plus préjudiciable pour l’effectif des Penguins. En effet, Trevor Daley (qui était arrivé en décembre 2015 dans un échange envoyant Scuderi chez les Blackhawks) avait apporté de la stabilité dans la défensive relativement jeune des Pens, qui doit de plus faire, face à des nombreuses blessures, comme celles à répétition de Kris Letang. Absent de la finale de la Coupe Stanley en 2016, il avait pris toute sa part dans la victoire de cette saison mais il semblait logique pour lui d’aller chercher un nouveau contrat. Il ira exercer ses talents à Détroit (3 ans / 3 200 000 $).

Autre départ « à la bleue » avec celui de Ron Hainsey (qui a du attendre ses 36 ans pour jouer enfin des séries éliminatoires) qui file à Toronto (2 ans / 3 000 000 $). Départ à ne pas négliger du côté de l’équipe entrainée par Mike Sullivan car Hainsey a le profil du joueur de devoir dans une équipe. Il est remplacé numériquement par Matt Hunwik (2 ans / 2 250 000 $), ancien assistant capitaine de Toronto. Défenseur rugueux, il viendra apporter du muscle sans doute sur le troisième bloc défensif.

Néanmoins, la bonne nouvelle est venue de Justin Schultz. En effet, agent libre avec restriction, il était l’objectif numéro 1 de l’équipe au  niveau des prolongations. C’est chose faite avec 3 ans et 5 500 000 $. Logique vu le niveau du joueur qui n’a cessé de progresser depuis son arrivée au dernier jour des transactions le 28 février 2016. Il est sans conteste le patron de cette défense avec de bonnes stats l’an passé (51 points en 78 matchs, +27). En attendant le retour de blessure de Letang, la défense présente des garanties (Cole, Maatta…) même si Rutherford devra faire prolonger Dumoulin qui, à l’instar de Sheary passera normalement par l’arbitrage salarial. A signaler les arrivées de Jarred Tinordi, Chris Summers et Zach Trotman qui ont signé pour une saison des contrats à deux volets pour 650 000 dollars et viendront renforcer l’équipe AHL de Wilkes Barre Scranton en attendant de « gratter » du temps de jeu dans la grande ligue.

A la recherche d’un centre de 3ème ligne

Rutherford le sait, pour remporter la coupe Stanley il vous faut 3 centres de grande qualité. C’est d’ailleurs avec un fort trio (Crosby, Malkin, Staal) que les Pens avaient remporté la coupe en 2009. Nick Bonino a permis aux Pens d’avoir cette équilibre si important mais après deux coupes Stanley, il fera désormais le bonheur du finaliste malheureux de la Coupe Stanley de cette saison, les Predators de Nashville (4 ans / 4 100 000 $). Ce départ pose problème d’autant que l’avenir de Matt Cullen (40 ans) est encore incertain. Pas sur qu’il rempile pour une nouvelle saison et même si il le faisait, rien ne dit qu’il ne choisira pas une autre équipe. Pittsburgh se retrouve en déficit de joueur de centre surtout que Sundqvist (23 ans) est parti à St Louis en retour du puissant Reaves (qui viendra jouer les protecteurs, poste vacant depuis le départ de Steve Downie) juste avant le repêchage.

Les solutions en interne existent mais elles sont peu nombreuses. Jean-Sébastien Dea semble le plus prêt pour faire la bascule vers la LNH mais il faut être honnête, il n’a joué qu’un match en carrière dans la Ligue (contre les Rangers le 9 avril dernier) malgré des prestations convaincantes dans la ligue américaine (73 matchs, 34 points et +13). Une transaction sera sans doute nécessaire pour renforcer ce poste mais toujours selon les dires de Rutherford, les Penguins ont le temps pour trouver une solution.

Toujours offensivement, les Pens n’ont pas trop bougé sur les ailiers. Il faut dire que le jeunesse est prometteuse dans cette formation. Guentzel, Sheary, Wilson ou Rust sont tous des éléments importants. Difficile cependant de passer outre le départ de Chris Kunitz. Le joueur aux 4 bagues de champion s’en va après avoir disputé près de 570 matchs de saisons régulière sous le chandail des Pens pour 388 points. Tampa Bay sera sa nouvelle équipe (1 an et 2 millions).

Sur le plan des prolongations de contrat, Tom Sestito (1 an / 650 000 $) et Garrett Wilson (2 ans / 650 000 $) resteront dans l’équipe l’an prochain tandis que le joueur de centre, Gregg McKegg arrive en provenance de Tampay Bay (1 an / 650 000 $).

Avec le plein de confiance suite à deux succès de rang dans la Coupe Stanley, Pittsburgh a du temps pour organiser sa future saison d’autant que le groupe ne va pas tant bouger que ça. Les cadres sont toujours là avec pour ambition de continuer à gagner dans une division Métropolitaine qui s’annonce de nouveau très serrée.

Crédit photo: NHL.com

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s