Price, Radulov, Galchenyuk et les autres…

Pierrick Cusson

À Montréal pour y rester!

Le 2 Juillet dernier, Marc Bergevin a réussi un tour de force en réglant le dossier de son gardien vedette Carey Price en lui accordant une prolongation de contrat de 8 ans d’une valeur de 84 millions de dollars avec, tenez-vous bien, 70 millions de bonis à la signature de cette entente. C’est donc dire que le salaire moyen de Carey Price aura un cap hit de 10,5 millions sur la masse salariale pour les 8 prochaines saisons débutant en l’année 2018-2019.

Bien que le contrat de Price semble onéreux il est juste, et équitable dans le marché actuel de la LNH. Avec cette entente le no.31 est hors de tout doute considéré comme étant le joueur de concession de l’organisation Montréalaise. De plus, et contrairement à la tendance populaire il laisse encore de l’espace budgétaire pour son directeur-gérant dans le but d’améliorer l’équipe. Carey Price est pour le canadien de Montréal ce que sont Crosby, Malkin, Toews, et Kane pour leur organisation respective. Certes le contrat de Price n’apportera pas davantage d’offensive chaque soir, mais donnera une chance de victoire à son équipe à chaque rencontre et ce pour les 738 parties suivantes. Ceci est un facteur non-négligeable, et qui démontre à quel point Carey Price est la pierre angulaire du Canadien de Montréal. Maintenant que ce dossier chaud est réglé Marc Bergevin, et son équipe pourront se concentrer sur d’autres options comme améliorer la ligne du centre, et la productivité en attaque qui avouons-le sont les maillons faibles de l’équipe.

Radulov quitte, Hemsky s’amène!

La lune de miel entre Alexander Radulov et le canadien de Montréal n’aura duré qu’une seule saison. Le russe de 31 ans poursuivra sa carrière avec les Stars de Dallas puisqu’il a paraphé une entente le liant à l’équipe du Texas pour les cinq prochaines saisons. Le contrat de Radulov qui lui rapportera la somme totale de 31,25 millions à raison de 6,25 millions par saison. Une somme que bien peu d’observateur était prêt à lui offrir.

20170310185VRM_640x370

Le joueur russe bien connu des partisans, et adulé du public Montréalais et Québécois laisse une brèche du côté droit que Marc Bergevin à tenter de colmater en mettant sous contrat le tchèque Ales Hemsky pour une saison à un coût peu risqué soit 1 millions de dollar pour la prochaine saison. Hemsky qui a longtemps dirigé l’attaque des Oilers d’Edmonton s’amène de Dallas après 3 saisons complètes. Hemsky qui a perdu un peu de sa touche offensive au cours des dernières saisons en raison de blessures est cependant beaucoup plus responsable défensivement que pouvait l’être Radulov. Nous pouvons parier un petit 2$ que ceci fera l’affaire de l’entraîneur-chef Claude Julien. En sommes, et à faible coût voici un bon coup de la part de Bergevin.

Les jeunes débarquent à Brossard

NHL: JUN 22 NHL Draft Picks
Crédit photo: Nick Wosika/ Ico Sportswire

Du 2 au 6 Juillet dernier se tenait à Brossard le camp de développement des espoirs de l’équipe. De ce groupe de joueur s’y trouvait notamment Ryan Poehling le tout premier choix du bleu-blanc-rouge au tout dernier repêchage qui se tenait à Philadelphie. Il va sans dire que le jeune joueur de centre issue du collège St-Cloud à fait tourner plusieurs têtes. Cependant c’est le 2e choix au repêchage cuvée 2017 Joni Ikonen qui est le joueur ayant retenu le plus gros de l’attention médiatique, et pour cause il était très impressionnant. Du côté des  »Vétérans » Nikita Scherbak a plutôt été brouillon. Dans son cas, les résultats sont attendus au début septembre pour le camp d’entraînement officiel de l’équipe. D’ailleurs le jeune joueur russe, est déjà à Montréal ou il s’entraîne sous la supervision de Pierre Allard le préparateur physique de l’équipe ce qui permet d’entrevoir les choses de bon augure pour la suite des choses pour l’espoir russe qui entamera sa 3ème saison chez les professionnels.

Galchenyuk évite l’arbitrage

cut
Crédit photo: NHL.com

Alex Galchenyuk s’est entendu pour les trois prochaines saisons avec l’équipe Montréalaise. Le 27 évite donc l’arbitrage salariale avec cette entente qui lui rapporte tout prêt de 15 millions pour les trois prochaines saisons soit 4,9 millions par années. Galchenyuk qui est pressenti pour évoluer au centre de l’un des deux premiers trios malgré son statut incertain au sein de l’équipe n’a obtenu aucune clause de non-échange dans son contrat. C’est donc, dire que Marc Bergevin pourrait être tenté de transiger Galchenyuk avant la fin de son présent contrat.

Rappelons que depuis le début de la saison estivale Chucky a été au centre de plusieurs rumeurs de transactions l’impliquant.

Timmins devient assistant de Bergevin

cut
Crédit photo: NHL.com

C’est le 5 Juillet dernier que Marc Bergevin a promu Trevor Timmins au poste de directeur adjoint. Timmins malgré cette nouvelle fonction conservera son poste de directeur du recrutement. Il profitera également de l’arrivé dans son groupe de Martin Lapointe qui a été promu directeur du personnel des joueurs. Rob Ramage qui occupait ce poste deviendra directeur du développement des joueurs. Pour terminer Francis Bouillon fait son grand retour dans l’organisation comme entraîneur du développement des joueurs. C’est donc tout un remue-ménage qui s’est produit dans les hauteurs du centre-Bell durant l’entre-saison.

À quand pour Markov?

Voici donc, cette deuxième semaine de juillet qui se termine pour nos glorieux. Encore une fois Marc Bergevin a été très actif, et plusieurs nouvelles ont été annoncé durant cette semaine.

19692438_1417125488382532_242188633_nLe dossier particulier du défenseur et joueur autonome Andreï Markov n’a toujours pas été réglé à l’écriture de ces lignes. Les dernières rumeurs concernant le vétéran de 19 saisons d’un pacte de 2 ans au coût de 12 millions. Il s’agit sans aucun doute d’un salaire beaucoup trop élevé pour un défenseur qui a considérablement ralentit depuis 2 saisons.

Ales Hemsky s’il demeure en santé rendra de fier service à l’équipe, et pourrait en partie faire oublier Alexander Radulov. N’oubliez pas que Hemsky remplacera dans la hiérarchie de l’équipe Brian Flynn partit pour Dallas. C’est donc une amélioration nette en comparaison avec l’année dernière.

 

Carey Price malgré son lourd contrat permettra à Marc Bergevin d’espérer une danse à chaque printemps. Malgré la longueur de son contrat la signature de Price solidifie l’engagement de l’équipe à mettre sur pied une équipe compétitive annuellement.

Galchenyuk, aillier?, Centre? Son nouveau contrat devrait finalement mettre au grand jour les plans de l’équipe a son endroit. Galchenyuk avant sa blessure figurait dans le top 10 de la LNH à la position de joueur de centre. C’est donc avec le compteur à zéro, et espérons-le plus de maturité qu’il entamera déjà une 6e saison à Montréal.

Crédit photo: NHL.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s