Isco en feu, la Roja gagne

Charles Boisvert

La Coupe du Monde 2018, en Russie, approche à grands pas. Les qualifications à travers le monde ne sont pas terminées, et en cette trêve internationale, l’Espagne avait la lourde tâche de jouer contre l’Italie. Et c’est un joueur du Real Madrid qui a animé le spectacle.

L’enjeu était simple, le gagnant de ce match avait de grandes chances de terminer premier du groupe G étant donné que les deux nations avaient une fiche de 5 victoires, une nulle et aucune défaite.

Les compos

Pour ce match important, le sélectionneur de l’Espagne, Julen Lopetegui a choisi d’aligner Isco comme attaquant de pointe, avec David Silva et Marco Asensio à ses côtés. Sergio Busquets, Andres Iniesta et Koke étaient les trois milieux de terrain. Les quatre joueurs qui composaient la charnière défensive sont de gauche à droite, Jordi Alba, Sergio Ramos, Piqué et Dani Carvajal. David de Gea est dans les cages. Le sélectionneur italien, Giampero Ventura a décidé d’aligner Andrea Belotti et Ciro Immobile comme attaquants, Lorenzo Insigne et Antonio Candreva comme milieux offensifs et Daniele de Rossi et Marco Verratti en milieux défensifs. Leonardo Spinazzola, Andrea Barzagli, Leonardo Bonucci et Matteo Darmian composaient le bloc défensif italien avec le vétéran Gianluigi Buffon dans les buts.

1re mi-temps

Dès la 4e minute, le milieu défensif, Marco Verratti, écope d’un carton jaune avec un tacle sur Sergio Busquets. Les Italiens écopent d’un autre carton jaune. Leonardo Bonucci offre un coup franc bien placé à l’Espagne grâce à une intervention sur Asensio. Isco n’en demandait pas tant et exécute le coup franc à merveille, ouvrant le score à la 13e minute, 1-0 Espagne. À la 22e minute, Belotti se fait voler un but par de Gea sur un centre de Darmian. Fur et à mesure que le match avance l’Italie semble de plus en plus dominante. Suite à un arrêt de blessure de Jordi Alba, l’Espagne revient à la charge. Iniesta sert une passe décisive à Isco qui bat Buffon avec un tir au sol. 2-0 Espagne à la 40e minute. À la pause, la Roja est devant 2 à 0.

2e mi-temps

En début de 2e mi-temps, de Gea est encore solide. Il stoppe une attaque italienne menée par Insigne et Belotti. Plusieurs attaques des deux équipes mènent à des tirs non cadrés, ce qui donne peu d’ouvrage aux gardiens. À la 68e minute, Buffon réalise à son tour un bel arrêt sur Carvajal. Entré à la 72e minute, Alvaro Morata plante un dernier clou dans le cercueil de la Nazionale en entrant dans le centre de la surface et en réalisant une magnifique frappe qui fait 3-0. Le défenseur Sergio Ramos est le passeur décisif de cette action à la 77e. Après un but refusé sur hors-jeu de Morata, les Italiens attaquent, mais se butent à un de Gea en grande forme. Héros de la partie du côté espagnol, Isco cède sa place à la 89e minute à David Villa, après 3 ans d’absence en sélection espagnole. À la 93e minute, l’arbitre siffle pour mettre fin à la partie. L’Espagne était trop forte pour l’Italie, gagnant 3 à 0 et s’emparant seul du premier rang du groupe G avec 19 points.

Mardi prochain, ces deux équipes seront en action. L’Espagne visitera le Liechtenstein et l’Italie accueillera l’Israël. Il reste 3 parties aux équipes en phase de groupe après quoi nous saurons quelles équipes européennes seront les premières à se qualifier officiellement pour la Coupe du Monde 2018.

Crédit photo: LEquipe

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s