L’heure du congédiement de Marc Bergevin?

Jean-Philippe Doucet

Après 5 ans en fonction avec les Canadiens de Montréal, pourrait-on assister à la conclusion de l’air Marc Bergevin? Plus que jamais son poste est remis en question à la suite d’une septième défaite consécutive de la part de sa formation. Cette défaite face aux Ducks d’Anaheim pourrait alors être la goutte qui fait déborder le vase, mais c’est maintenant à Geoff Molson d’analyser le tout.

Marc Bergevin a connu des hauts et des bas au cours de son passage avec l’équipe alors qu’il a déjà amené la franchise à la finale d’association. Malheureusement pour lui, le parcours avait été gâché par la blessure de Carey Price face aux Rangers de New York lors des séries éliminatoires de 2014. Depuis, le dirigeant de la formation montréalaise n’a pas été en mesure d’améliorer son équipe si bien que certains pensent qu’il l’a abandonné.

Plusieurs transactions effectuées par Marc Bergevin auront un gros impact sur les futures performances de l’équipe sur la glace. Celle qui fait le plus mal aux partisans de la Slente-Flanelle est celle qui a envoyé P.K Subban aux Prédateurs de Nashville en retour du vétéran Shea Weber. Ce changement a donc fait en sorte que l’équipe devait livrer la marchandise dès le début de l’ère Weber, parce que celui est vieillissant, alors que Subban est dans sa meilleure phase de succès.

Plus récemment, il y a bien-sûr la transaction entre le Lightning de Tampa Bay et les Canadiens de Montréal qui fait jaser. De ce côté, Bergevin avait été chercher le jeune attaquant, Jonathan Drouin, en retour de Mikhaïl Sergachev. Cette transaction reste un bon pari pour les deux équipes et les résultats devraient se ressembler de ce côté.

 IMG_20171021_093411.jpg

Un autre dossier qui fait rager les fans est le faramineux contrat de Carey Price qui a prolongé lors de la saison estivale son entente avec l’équipe qui l’a repêché. Après avoir apposé son nom sur ce contrat de 8 ans lui rapportant 10,5 millions par saison, le cerbère n’a pas livré la marchandise, ce qui inquiète les partisans. Selon certains, il est insensé pour un club de hockey d’attribuer un aussi gros contrat à un gardien et que cette décision pourrait valoir un congédiement sous peu pour Bergevin.

La question qui demeure sur toutes les lèvres est la suivante : Advenant le congédiement de Marc Bergevin, qui pourrait venir le remplacer à ce poste? Cette question est fort intéressante et mérite du temps de réflexion, mais voici les principaux hommes de hockey qui pourraient venir le remplacer.

9a631cc6-46dc-4ca1-894d-ca7f0b26bc60_TVASPORTS_WEB.jpg

En premier lieu, l’actuel adjoint au directeur général du Lightning de Tampa Bay, Julien Brisebois, est le favori pour potentiellement venir remplacer l’actuel directeur-général des Glorieux. Ce dernier a connu beaucoup de succès avec le club-école de Tampa Bay en gagnant le championnat de la ligue par le passé. Il est considéré par ses pairs comme un homme qui possède des connaissances accrues dans le domaine, tout en ayant une bonne gestion des contrats octroyés aux joueurs de sa formation, lui qui occupe cette tâche à Tampa Bay.

c2263c49-7c87-4946-87ed-35ec607b5693_TVASPORTS_WEB.jpg

En second lieu, Un autre candidat logique serait Patrick Roy. L’ancien entraîneur-chef des Avalanches du Colorado a toujours mentionné qu’il serait prêt à écouter advenant l’intérêt des Canadiens de Montréal à son égard et ce temps pourrait arriver très bientôt.

Ces deux candidats seraient les plus susceptibles d’obtenir l’emploi tant visé, mais il ne faudrait pas oublier le nom de Vincent Damphousse dans les discussions. L’ancien joueur de centre de l’équipe a déjà été mentionné dans les discussions à l’époque où Marc Bergevin a été nommé à son poste.

En conclusion, il sera intéressant de voir ce que Molson décidera de faire au niveau hockey et est-ce qu’il en a assez de la présence de Marc Bergevin? Ce sera un dossier à suivre, mais sachez que si le congédiement a lieu, mon choix personnel serait d’engager Julien Brisebois. Ce dernier a un très beau parcours professionnel et un tel changement de philosophie pourrait potentiellement représenter que du positif pour l’équipe. Par contre, si un nouveau directeur-général se pointe à Montréal, il sera intéressant de voir si le groupe d’entraîneurs restera en poste, mais ceci n’est qu’une question que la planète hockey se posera si Marc Bergevin est congédié.

Crédit photo : TVA Sports

Un commentaire

  1. Moi je trouve que c daigneault qui doit etre remercie et le professionnal scooting ca fait dur ils sont depasses par leur mentalite

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s