Alex Barré-Boulet gâche la soirée Alexis Lafrenière au Centre d’excellence Sports Rousseau

Jean-Philippe Doucet

Le jeune Alexis Lafrenière et son équipe se sont inclinés 3 à 2 face à l’Armada de Blainville-Boisbriand. Les hommes de Joël Bouchard ont eu le dessus sur l’Océanic de Rimouski en ce samedi soir, mais ils ont eu recours à la prolongation. C’est Alex Barré-Boulet qui a joué les héros chez les locaux. L’Armada aura fort à faire lors de son prochain match ,mercredi prochain, alors que les Remparts de Québec seront en ville.

Voici mon résumé de la partie de ce soir.

Première période:
La première période de ce match n’était même pas commencée pour que la foule se lève et acclame Alexis Lafrenière qui dispute le match de ce soir devant parents et amis. Le début de ce match entre les deux équipes a été disputé à vive allure, surtout du côté de Blainville-Boisbriand qui se remet toujours de sa défaite de 4 à 1 subie hier soir face aux Voltigeurs de Drumondville. Alexander Katerinakis sonne la charge et donne alors l’avantage à son équipe à la suite d’un retour sur la lancer initialement pris par Joël Teasdale. Ce trio composé par Teasdale, Henman et Katerinakis a donné des maux de tête à la défensive de Rimouski en attaquant de façon déterminée au filet du gardien Colten Ellis. La suite de la période a été marquée par un net avantage de l’armada sur l’Océanic, mais le jeune prodige de l’Océanic, Alexis Lafrenière, a réussi à donner quelques bonnes présences sur la patinoire à son entraîneur, mais n’a pas trouvé le fond du filet. Une punition en fin de période de la part de l’Armada ouvrira la porte à Rimouski pour tenter de venir vaincre le gardien de l’Armada Francis Leclerc. En effet, la troupe de Joël Bouchard devra débuter la période à cours d’un homme pour les 52 premières secondes du deuxième vingt.

20171118_184229

Deuxième période:

L’armada débute bien la deuxième période en mettant fin à l’avantage numérique des visiteurs avec brio. Par contre, les hommes de Serge Beausoleil s’inscrivent au pointage par l’entremise de Maxim Trépanier qui accepte une superbe remise d’Alexis Lafrenière pour créer l’égalité 1 à 1. La foule a tenue à récompenser le prodige, alors que ce dernier a reçu une tonne d’applaudissements lors de l’annonce de sa passe. Ce but a redonné vie aux visiteurs qui sont beaucoup plus agressif sur le porteur de la rondelle à partir de ce moment. Peu de temps après le filet inscrit par Trépanier, c’est au tour du défenseur Charle-Edouard D’Astous de trouver le fond du filet. Ce but donne les devants 2 à 1 aux visiteurs et a été marqué en avantage numérique à la suite d’une mauvaise pénalité à Alex Barré-Boulet pour avoir fait trébucher. La deuxième période est littéralement à l’avantage de Rimouski, malgré quelques tentatives de l’Armada et surtout du deuxième trio de l’équipe qui est la meilleure unité après deux périodes. Il sera intéressant de voir si les locaux pourront redonner le sourire à leur entraîneur, eux qui pourraient subir un deuxième revers en autant de soir si la tendance reste ainsi. La fin de la période est marquée par une bataille qui a éclaté entre Michael Kemp de Blanville-Boisbriand et Parker Bowman de l’Océanic. Aucun gagnant sur la séquence, mais cette bataille a rajouté de l’intensité à ce match qui est loin d’être terminé.Au niveau des tirs au but, l’Armada a toujours le dessus sur les visiteurs avec 27 tirs face à 19 pour la trouve de Serge Beausoleil.

Troisième période:

La troisième période est joué à vive allure, mais les gardiens des deux équipes tiennent le fort, et ce dès le début du dernier tiers. Colten Ellis se signale notamment devant Thomas Ethier qui a effectué un puissant tir alors qu’il était seul dans l’enclave. C’est l’avantage numérique de l’Armada qui redonne le sourire à l’entraîneur, lorsque Shaun Miller trouver le fond du filet à la suite d’un échange entre Katerinakis et Teasdale. La marque est donc portée à 2-2 dans ce match. Le reste de l’engagement est encore l’affaire des gardiens qui se signalent, mais Colten Ellis vient sauver les meubles à plusieurs reprises, notamment face à Alex Katerinakis qui connaît un très fort match pour l’Armada. Après 60 minutes, la marque demeure 2 à 2, alors les deux formations doivent se rendre en prolongation. Au niveau des lancers, Rimouski est fortement dominé par les locaux, mais le tout se jouera dans le cinq minutes de prolongation.

Capture+_2017-11-17-23-08-03

Prolongation :

On assiste à un début de prolongation plutôt conservateur entre les deux équipes qui tentent de jouer la possession de rondelle. Auteur d’une mauvaise punition plus tôt dans le match, c’est Alex Barré-Boulet qui tranche finalement le débat en inscrivant son 14e but de la saison. L’Armada remporte donc ce match après avoir tiré de l’arrière 2 à 1 pendant une bonne partie de la rencontre.

Le prochain match de l’Armada aura lieu mercredi prochain alors que la troupe de Joël Bouchard croisera le fer avec les Remparts de Québec. Ce match sera joué au Centre d’excellence Sports Rousseau à 19h00.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s