Un festival offensif au Centre d’excellence Sports Rousseau

Les hommes de Joel Bouchard étaient de retour au jeu à la maison en ce vendredi soir, une dizaine de jours après le dernier affrontement à domicile face au Drakkar de Baie-Comeau. Pour l’occasion, c’est le Phoenix de Sherbrooke qui sont les visiteurs au Centre d’excellence Sports Rousseau.

Malheureusement pour eux, ils étaient privés des services de leur deuxième pointeur en Nicolas Poulin, lui qui purge un match de suspension à la suite d’un geste à l’endroit du défenseur Nicolas Beaudin.

Devant les filets, nous avions droit à un duel fort intéressant entre Reilly Pickard pour Sherbrooke, face au portier numéro un de la Flotte laurentienne, Mikhail Denisov.

Malheureusement pour les fans des duels défensifs, nous avions plutôt eu droit à un festival offensif remporté par les locaux par la marque de 7 à 4. Dans la victoire, Alexander Katerinakis a démontré de belles choses, lui qui a récolté deux buts et une passe dans ce match.

Le match a mal débuté pour l’Armada de Blainville-Boisbriand. Les visiteurs sont les premiers à tirer leur épingle du jeu et à déjouer le portier de l’Armada Mikhail Denisov. C’est par l’entremise de l’attaquant Hugo Roy que les hommes de Stéphane Julien s’inscrivent au pointage pour porter la maque 1 à 0 pour le Phoenix.

Quelques secondes plus tard, c’est au tour des locaux de répliquer deux fois plutôt qu’une. En ce sens, Alexander Katerinakis et Alexandre Alain déjouent le gardien Reilly Pickard pour porter la marque à 2-1 Armada. Le but du capitaine était son 28e de la saison, lui qui a complété une superbe passe de Drake Batherson pour noircir la feuille de pointage.

Le festival offensif en première période ne se termine pas là avec deux autres buts dans le premier tiers. Tout d’abord, Félix Robert ramène les deux équipes à la case départ en inscrivant son dixième but de la saison. Ensuite, c’est au tour du meilleur pointeur de la ligue de faire parler de lui. Alex Barré-Boulet enfile son 40e but de la saison pour accentuer son avance au sommet des compteurs. Il compte maintenant 10 buts d’avance sur son plus proche poursuivant.

Si la première période a fait réagir les partisans avec de nombreux buts, la deuxième période n’a pas dépaysé les partisans présents au Centre d’excellence Sports Rousseau avec un total de cinq buts.

C’est tout d’abord le meilleur défenseur de Sherbrooke qui inscrit le troisième but de sa formation et chassa du même coup Mikhail Denisov de la partie, lui qui a connu une rencontre difficile en allouant 3 buts sur seulement 9 lancers.

Plus tard dans ce deuxième tiers, c’est encore le numéro 22 de l’Armada, Alexander Katerinakis, qui déjoue Pickard pour enfiler son 2e but de la rencontre.

Quelques minutes plus tard, les visiteurs frappent fort avec un autre filet, cette fois-ci c’est par l’entremise de l’attaquant Mathieu Olivier qui inscrit son 15e but de la présente campagne. Les joueurs de l’Armada n’ont pas dit leur dernier mot, aussi bien qu’il prenne l’avance dans ce match. En effet, c’est lors d’un deux contre un que Rémy Anglehart, lui qui revient d’une blessure, compte son 13e de la saison pour redonner le sourire aux partisans présents au Centre d’excellence Sports Rousseau.

La troisième période a été moins intense que les deux autres tiers. En ce sens, nous avons assisté à style de jeu plutôt conservateur du côté des locaux qui s’est consolidée par une victoire de 7 à 4 de l’Armada. Alex Barré-Boulet et Joel Teasdale ont complété le travail en troisième période pour mener leur équipe à la victoire.

Par contre, lors de cette période, nous avons remarqué que la récente acquisition de l’équipe, Drake Batherson, a été cloué au banc pour une bonne partie de la période et a changé de trio au cours de la période.

On a ensuite noté que le numéro 91 a terminé le match avec de nouveaux compagnons de trio en Luke Henman et Joel Teasdale, chose que l’on pourrait bien voir selon les propos d’après-match de Joel Bouchard :

« Je vais y penser, mais je vais les changer. En ce moment, on force quelque chose qui ne fonctionne pas. On va analyser nos trios et on va penser à ça. », en faisant référence au trio Batherson- Barré-Boulet – Alain.

Ce match était également très spécial pour Anthony Poulin qui disputait son premier match depuis le 5 novembre 2017. Il a évolué aux côtés de Rémy Anglehart et Alexander Katerinakis, un trio qui a sorti un très fort match pour l’Armada : « Ça très bien été, c’est sûr que pour un retour et d’avoir deux coéquipiers comme ça que ça allait bien, ça m’a aidé c’est certain. »

Prochain match :
La troupe de Joel Bouchard sera de retour au Centre d’excellence Sports Rousseau dès dimanche alors que les Olympiques de Gatineau seront les visiteurs. La partie sera présentée à 15h00 devant les nombreux partisans des deux formations.

Crédit photo : LHJMQ

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s