Émile Samson repousse 28 lancers pour mener son équipe à la victoire

Jean-Philippe Doucet | @JP_Doucet01

Devant un Centre d’excellence Sports Rousseau à pleine capacité, Émile Samson a été splendide en repoussant les 28 lancers dirigés vers lui pour mener son équipe vers une victoire de 1 à 0. La série se dirige donc du côté de Charlottetown pour le deuxième volet de la série avec une avance de 2-0 pour les hommes de Joel Bouchard.

Après une victoire de 3 à 1 la veille, les hommes de Joel Bouchard tentaient de se rendre à Charlottetown avec l’avance par deux rencontres. Pour en arriver ainsi, nous devions nous attendre à plus de la part du premier trio de l’Armada composé d’Alain – Barré-Boulet – Batherson, qui n’avait pas été à la hauteur des attentes lors de la tenue du match #1 de la demi-finale.

Devant les filets, Émile Samson et Matthew Welsh étaient les gardiens de confiance de la part de leur entraîneur respectif.

La première période de jeu aura offert du bon hockey entre les deux formations, mais aucun but n’a été inscrit lors du premier tiers de jeu.

Il faudra attendre jusqu’en début de deuxième période pour voir un premier but dans cette rencontre et celui-ci survient à l’aide de l’avantage numérique.

Après une belle entrée de zone de la part d’Alex Barré-Boulet, Alexandre Alain s’empare d’une belle remise de la part de son partenaire de trio pour mettre la rondelle derrière Matthew Welsh à l’aide d’un bon tir du poignet.

Pascal Corbeil récolte la seconde assistance sur ce filet, son deuxième point en autant de parties depuis son retour de blessure.

Ce qui retient l’attention lors de cette deuxième période est la blessure de l’attaquant Lavallois, Alexander Katerinakis, qui a chuté lourdement derrière le filet adverse en seconde période.

Celui qui a inscrit le but victorieux lors de la rencontre #1 de cette série s’est dirigée péniblement au vestiaire de son équipe en mettant du poids que sur sa jambe droite, ce qui n’est pas de bon augure pour la suite des choses.

L’attaquant de la Flotte laurentienne a tenté de revenir au cours de la troisième période, mais il a été dans l’obligation de sauter son tour plus souvent qu’à son tour.

Auteur de 14 points en 10 rencontres depuis le début du tournoi printanier, la perte du numéro 22 de l’Armada pourrait être très importante pour les hommes de Joel Bouchard qui tentent d’accéder à la grande finale pour la deuxième fois en autant de saisons.

Lors de son point de presse, Joel Bouchard a adressé la question quant à une possible absence dans son cas :

« Je ne pense pas que c’est extrême […] j’ai un feeling qu’il va être correct, on va le réévaluer. »

Du côté des visiteurs, mention honorable au gardien Matthew Welsh qui garde son équipe dans la rencontre avec quelques solides arrêts et un total de 20 lancers contre lui après 40 minutes de jeu.

La troisième période aura été discrète au niveau du score et le gardien de l’Armada Émile Samson a été en mesure de stopper toutes les rondelles en sa direction de son filet pour signer le jeu blanc de 1 à 0.

Interrogé après la rencontre sur sa prestation, le gardien de petit gabarit n’a pas hésité à faire l’éloge de ses coéquipiers pour leur travail collectif :

« On reste serré défensivement, donc c’est un travail facile pour moi après ça durant le match. »

Il a aussi profité de l’occasion pour rappeler à ses détracteurs que ceux-ci ne vont pas l’arrêter et que les critiques face à son gabarit ne viennent pas d’hier :

« C’est sûr que c’est le fun, je n’ai même pas joué midget AAA, j’ai même pas passé un pré-camp midget AAA et là j’arrive et j’ai les départs en séries dans les rangs juniors, je suis très content, c’est un rêve devenu réalité, mais je me concentre sur le moment présent et j’en profite à fond. »

Ce gain permet aux hommes de Joel Bouchard de se donner une sérieuse option sur la série, mais on demeure positif du côté de Charlottetown :

« C’est sûr que c’est plate revenir à la maison 0-2, mais on n’est pas à terre, on sait que l’on va revenir fort. », a affirmé l’attaquant Pascal Aquin après la défaite des siens.

Bien que l’on pût s’attendre à une série plus offensive entre les deux équipes, c’est tout le contraire qui se produit après deux rencontres avec une maigre récolte de cinq buts et le pilote de l’Armada n’a eu que de bons mots pour le travail de ses protégés, donnant beaucoup de crédit au groupe de défenseurs :

« Je donne mon chapeau aux défenseurs qui ont joué tout un match. Les défenseurs, ça fait deux matchs qu’ils sont des bêtes en arrière, il faut dire les vraies choses. »

Prochain match:

La troupe de Joel Bouchard prendra le direction de Charlottetown pour y disputer les rencontres 3 et 4 de la série. Le premier des deux rencontres sera disputée mardi soir à 18h00, heure de l’est.

Crédit photo : Antoine Meunier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s