Direction la finale pour l’Armada!

Jean-Philippe Doucet | @JP_Doucet01

La machine offensive de l’Armada aura opéré en ce mardi soir au Centre d’excellence Sports Rousseau avec six buts pour en finir des Islanders de Charlottetown par la marque de 6 à 1. Les hommes de Joel Bouchard seront de la finale pour une deuxième année consécutive et affronteront le Titan de l’Acadie-Bathurst dans une série finale qui débutera vendredi en direct de Boisbriand.

Après un match #6 au-dessus des attentes, les hommes de Joel Bouchard se dirigeaient à la maison avec comme mission d’atteindre une deuxième finale en autant d’années. Pour ce faire, la Flotte laurentienne devait en finir avec la surprise des séries éliminatoires 2018, les Islanders de Charlottetown dans ce qui s’annonçait un match #7 fort intéressant.

Rappelons que les gagnants de ce duel devront se frotter au Titan de l’Acadie-Bathurst, gagnant de l’autre demi-finale en défaisant des Tigres de Victoriaville en quatre petites rencontres.

Sans surprise, c’est à Émile Samson que le filet des locaux appartenait, lui qui devait faire face à Matthew Welsh du côté des visiteurs.

Après une immense acclamation de la foule vis-à-vis leurs protégés, l’Armada de Joel Bouchard s’emblait en réelle mission lors du premier vingt et ont profité de cette période pour s’inscrire au pointage à deux reprises en l’espace de 39 secondes.

C’est tout d’abord le défenseur Samuel Bolduc qui inscrit le premier but de la rencontre en dirigeant un tir de la pointe qui se fraye un chemin jusque dans le filet défendu par Matthew Welsh. Le Lavallois porte du même coup la marque à 1-0 pour les locaux.

Quelques secondes après ce but, c’est au tour du meilleur pointeur de la ligue en saison régulière, Alex Barré-Boulet, de déjouer le portier de Charlottetown en complétant un 2 contre 1 pour loger la rondelle entre les jambières de Welsh.

Le spectacle offensif se poursuit en deuxième période avec une récolte de quatre buts pour les locaux et seulement un pour les visiteurs.

Le plus récent espoir des Canadiens de Montréal, Alexandre Alain, s’en donne à cœur joie devant son nouveau patron et directeur-général de l’équipe Marc Bergevin, lui qui assistait à la rencontre finale de cette série.

« Depuis le jour 1 du camp, on sait que c’est notre objectif, l’année passée c’était peut-être une plus grosse surprise. Cette année, oui on est content d’avoir battu Charlottetown en demi-finale, mais en ce moment on n’a encore rien gagné et nous on est là pour gagner la coupe. »

Le capitaine de l’Armada profite du deuxième vingt pour inscrire pas moins de trois buts, dont deux à l’aide de l’avantage d’un homme pour permettre à sa formation de prendre une sérieuse option sur la série.

Drake Batherson est l’autre buteur de son équipe en inscrivant son dixième but des présentes séries d’après-saison.

Bien que tous les joueurs de la formation dirigée par Joel Bouchard aient connu un jeu collectif presque sans failles, ce sont les gros canons qui ont sonné la charge du côté de l’Armada. En effet, Alexandre Alain est celui qui s’est le plus illustré avec une récolte de 3 but et 2 passes.

Pour sa part, Alex Barré-Boulet avait quatre points au compteur pour propulser son nombre de points à 23 en seulement 13 rencontres lors des séries 2018.

« C’est sûr que de gagner en sept c’est plus épuisant, mais je pense que quand tu es rendu en finale, si tu n’as pas de jambes, tu n’es pas dans le bon sport. Je pense qu’on est prêts et qu’on va être prêts pour vendredi. »

Avant la fin de la seconde période, Liam Peyton a inscrit sa formation au pointage malgré lui, à la suite d’une tentative de sortie de territoire du côté de l’Armada qui se retrouve directement derrière le gardien de la formation des Laurentides.

La troisième période aura permis aux hommes de Joel Bouchard de s’assurer que le bateau ne coule pas et par le fait même confirme la participation de l’équipe à la finale de la Coupe du Président pour une deuxième année de suite. L’Armada l’emporte donc par la marque de 6 à 1 face aux Islanders de Charlottetown, dans une série qui aura été très difficile pour la troupe de Joel Bouchard.

« J’ai pas trouvé qu’on avait joué des matchs « A » tout au long de la série, mais ce soir je pense que ce soit Barré-Boulet, Alain, mais aussi Giguère, Poulin et Ethier, les gars de soutien ont joué à un niveau Teasdale, un niveau qui est maximum et les défenseurs ont été très solides ce soir. »

Malgré la victoire de la formation des Laurentides, un dossier qui sera à surveiller est celui de Jan Hladonik qui a quitté la rencontre à la suite d’un violent contact avec l’adversaire en première période de ce duel.

Prochain match :
La série finale de la Ligue de hockey junior majeur du Québec débutera ce vendredi 4 mai 2018, alors que le Titan de l’Acadie-Bathurst sera les visiteurs au Centre d’excellence Sports Rousseau.

Crédit photo : Antoine Meunier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s